Aller au contenu

Rame voyageurs : les dégradations se poursuivent.

Publié le 15 juin 2016 par Michel Biardeau, mis à jour le 15 juin 2016

La rame voyageurs reste toujours stockée dans un lieu où les dégradations se multiplient. Leprésident Michel Biardeau fait le point sur la situation.

Depuis le transfert de notre rame sur le plateau de remisage de la gare de Nantes-État - contre notre volonté - et la constatation des premières dégradations, nous n’avons eu de cesse de demander à la direction régionale de la SNCF de Nantes de rapatrier la rame à l’abri, sur le site de la Moutonnerie où elle se trouvait à l’origine.

Bien qu’il y ait des possibilités d’accueil de ces quatre voitures sur ce site, la direction régionale nous a fait savoir par courrier (après plusieurs demandes restées sans réponse) que toutes les voies étaient occupées et qu’il était hors de question de faire revenir les voitures.

Les photos présentées ci-après donnent une idée de la progression des dégradations au fil des semaines, sans que nous ne puissions intervenir. La SNCF nous interdisant l’accès au site, celui-ci semble réservé aux vandales et autres squatters.

Je vous laisse juge de la situation.

20 octobre 2015

10 mars 2016

28 avril 2016

3 mai 2016

6 mai 2016

12 mai 2016

« Ce jour Jeudi 12 mai 2016
Chaque visite à la rame apporte son lot de déconvenues alimentant notre lente descente : de nouveau arrachages de rideaux et de leur structures, mise en scène d’assises de siège 1re et des rideaux sur cloisons ou en jupe de bas de fauteuil en 1re classe avec perforation du revêtement tissu des fauteuils.
En récidive déterrioration de fauteuils, encore déchets alimentaires, de confiseries, de soda, de nutella, de pates alimentaires, de paquets de snack....
L’apparition de cadavres [de bouteilles] d’alcools forts Gin et Whisky.
En plusieurs point sur plate forme d’urines. »

23 mai 2016

26 mai 2016

2 juin 2016

9 juin 2016

Images et documents

Nous remercions nos partenaires